2 épreuves d'efficience intellectuelle : la D48 et le Binois-Pichot



http://psychanalyse-21.psyblogs.net/2014/01/2-epreuves-defficience-intellectuelle.html
La D48 et le test de Binois-Pichot sont deux épreuves d’efficience intellectuelles, deux outils fréquemment utilisés dans le cadre d’une évaluation. Ce sont des épreuves brèves, elles donnent donc assez rapidement un aperçu des capacités du patient. On les utilise de manière conjointe, car elles apportent des données différentes : l'une se centre sur les capacités verbales, l'autre sur les performances en abstraction (logique).

Le test de vocabulaire de Binois et Pichot.

Il mesure l’ « intelligence » verbale du sujet. Le sujet doit trouver un mot parmi 6 qui lui sont présentés, dont le sens est le plus proche du mot-cible qu’on lui propose. Il n y a qu’une seule bonne réponse, et 44 mots-cibles lui sont proposés. Par exemple, le premier est « commencement », avec des choix comme roulement, début, relais, moyen, etc. Au fur et à mesure de l'avancement du test, les mots présentés sont plus rares et leur signification plus complexe. Le dernier est « girandole », avec des mots comme farandole, chandelier, etc.

Grâce à cette courte épreuve, on obtient une note sur 44 qui est traduite en QI par équivalence. Les mots sont présentés en deux colonnes pour éviter que le sujet répondant au hasard ne choisisse souvent le premier ou le dernier mot. On a assez souvent des mots qui sont proches phonétiquement du mot-cible, afin que le sujet ignorant ce mot-cible choisisse ce mot qui n’est pas le bon synonyme, représentant alors bien sa non-connaissance du mot-cible.

Cette épreuve évalue l’étendue du vocabulaire d’un individu, car certains considèrent que c’est l’expression verbale de l’intelligence.

Le D48.

C’est une suite de dominos que l’on va demander de compléter. Là encore, il existe 44 situations différentes, et une seule bonne réponse pour chaque suite, d’où le même type de note que le test de vocabulaire. Les règles de classement mesurent les capacités d’abstraction du sujet, qui doit pour résoudre les problèmes, être capable de se représenter globalement la situation et extraire de celle-ci les éléments essentiels pour trouver la bonne réponse. Le D48 se déroule en temps limité (25 minutes).

Ces deux tests sont généralement utilisés conjointement.

Ils sont aussi très corrélés, les performances obtenues au deux tests sont très souvent voisines, aussi peut-on déduire des déficits de nature cognitive chez des sujets qui aurait deux notes relativement différentes. Dans le test de vocabulaire, les processus mobilisés vont généralement mieux résister à l’atteinte pathologique. Une faiblesse aux deux tests signifie vraisemblablement une efficience globale diminuée.